Dans Le Mensuel de Rennes

Ce mois-ci dans Le Mensuel de Rennes

mensuel

Quelques lignes où je m’exprime sur la regrettable « professionnalisation » des élus, tueuse de diversité et de légitimités variées :

« Ce système fait qu’on vit de la politique et moins pour la politique, décrypte Jean-Luc Richard, maître de conférences à l’université Rennes 1, lui-même socialiste. Le modèle rennais, en cela, est une forme extrême d’une tendance nationale : on arrête de travailler pour vivre de la politique. Les considérations programmatiques et la réflexion intellectuelle ont moins d’importance. D’un autre côté, ce sont des élus tout de suite opérationnels. Ils connaissent le terrain, ils ont appris de la génération précédente et maîtrisent les rouages administratifs. Individuellement, aucun n’est illégitime. C’est l’ensemble qui pose problème, en donnant l’image d’un monde politique fermé sur lui-même et qui ne valorise pas une diversité de profils. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s